Définition : Antiquaire - Antiquaires La Maison de Cristal
54037
page-template,page-template-full_width,page-template-full_width-php,page,page-id-54037,page-child,parent-pageid-53955,ajax_fade,page_not_loaded,,select-theme-ver-2.5,smooth_scroll,wpb-js-composer js-comp-ver-5.5.4,vc_responsive
 

Définition : Antiquaire

L’antiquaire est un corps de métier qui existe depuis fort longtemps sous des formes différentes. L’étymologie de ce nom vient du latin anticus, qui signifie « ancien ». Il désigne donc celui qui s’occupe des objets anciens ou des antiquités. Métier de spécialistes et de passionnés, l’antiquaire va toujours être à la recherche d’œuvres anciennes.

 

Avant le XXe siècle, l’antiquaire était un synonyme d’érudit s’intéressant aux antiquités ou de collectionneur d’antiquités. Ils pouvaient aussi être très directement des archéologues ou des aventuriers qui découvraient, mais aussi parfois pillaient des œuvres d’art pour alimenter les cabinets de curiosité de la noblesse et du clergé des siècles passés. Quel que fût leur passé parfois sulfureux, ils permirent d’ouvrir la voie à l’archéologie moderne et de combler des lacunes de l’Histoire de l’Art.

 

Aujourd’hui, bien sûr, l’antiquaire n’est plus un pilleur de tombes ou un Indiana Jones de la cristallerie. Il est formé de manière professionnelle dans des écoles spécialisées, et certains d’entre eux complètent cette formation technique avec des études d’histoire de l’art. Ils possèdent une chambre syndicale et respectent des législations précises.

Antiquaire-glossaire

Toutes nos définitions autour des antiquités