Signature Meissen - Antiquaires La Maison de Cristal
53827
page-template,page-template-full_width,page-template-full_width-php,page,page-id-53827,page-child,parent-pageid-53365,ajax_fade,page_not_loaded,,select-theme-ver-2.5,smooth_scroll,wpb-js-composer js-comp-ver-5.5.4,vc_responsive
 

Signature Meissen

Amateurs ou passionnés de porcelaine, spécialistes des Arts de la Table ? Nous vous invitons à découvrir la magnifique porcelaine de Meissen . Cette porcelaine et ses signatures aux deux épées bleues stylisées se croisant, fait partie de la mémoire artistique de nos traditions remontant particulièrement au XVIIIe siècle.

L’Histoire de la manufacture de Meissen : un succès éphémère mais paradoxalement durable

Au XVIIIe siècle, dans la région de la Saxe, lorsque l’Allemagne était encore la Prusse, on découvre un gisement de kaolin. Ce matériau permet de faire des porcelaines dures à l’instar de la porcelaine chinoise et ce, pour la première fois en Europe. Les autorités locales décident sur-le-champ de l’exploiter pour créer la manufacture de Meissen, créant des porcelaines reconnaissables par leurs couleurs rouges et blanches.

 

C’est l’âge d’or de cette manufacture, au XVIIIe siècle que se succèdent des directeurs artistiques renouvelant l’art de la porcelaine, en mêlant les traditions européennes, germaniques et asiatiques, en particulier japonaises, à des couleurs locales. Ainsi, dans cette période faste, on trouve des porcelaines ayant pour sujets de magnifiques scènes de chasse, des sujets de galanterie inspirés de Watteau, des fleurs et des insectes de la Saxe, et beaucoup de scènes maritimes dites « service des Cygnes », finement ornés et grandioses de délicatesse.

 

Malheureusement, la manufacture de Meissen décline dès la fin du XVIIIe siècle, en voulant imiter la manufacture de Sèvres.

estimer porcelaine de meissen

La signature de Meissen : caractéristique et reconnaissable

La signature de Meissen se compose principalement de deux épées s’entrelacent et d’une belle couleur bleue éclatante. Sur les premiers modèles, vous pouvez aussi trouver les initiales A.R. ou R.P.M., et depuis 1972, certaines pièces portent le nom « Meissen », en place des épées.

 

Il est toutefois prudent de faire appel à un professionnel pour estimer et expertiser vos oeuvres, n’hésitez pas à faire appel à La Maison de Cristal située à Uccle.

La porcelaine de Meissen : comment la reconnaître ?

porcelaine de meissen

La porcelaine de Meissen est une porcelaine en pâte dure composée de kaolin dans lequel on trouve de l’albâtre, ce qui donne sa couleur opaque, blanche et pure. Les objets en porcelaine issus de la manufacture de Meissen sont reconnaissables parce qu’ils n’ont pas été modifiés depuis le XVIIIe siècle. C’est en quelque sorte la carte d’identité de cette manufacture qui à décidé depuis longtemps de capitaliser sur leur style XVIIIè et le réinterpréter.

 

Leurs collections sont éclectiques : on trouve de nombreuses chinoiseries, preuve de l’influence des arts chinois, mais également des arts de la table inspirés du Japon, en particulier des services à thé se rapprochant des cérémonies à thé japonaises. Toujours dans une inspiration orientale, la manufacture de Meissen a fabriqué de magnifiques bouteilles de saké, dans un style épuré très novateur pour le XVIIIe siècle, ou encore des vases d’inspiration japonaise.

Outre les traditionnelles assiettes ornées et autres bibelots nécessaires aux Arts de la table, la porcelaine de Meissen est fameuse pour ses figurines. Au début discrètes pour tenir sur les tables à manger, elles deviennent des objets d’art. On trouve des personnages de la Commedia dell’Arte, des animaux imposants au Palais du Japon de Dresde ou encore des allégories.