Guide verre et cristal Verrerie de Bayel - La Maison de Cristal
54801
page-template,page-template-full_width,page-template-full_width-php,page,page-id-54801,page-child,parent-pageid-53365,ajax_fade,page_not_loaded,,select-theme-ver-2.5,smooth_scroll,wpb-js-composer js-comp-ver-5.5.4,vc_responsive
 

Signature Verreries de Bayel

En France, la verrerie de Bayel autrefois appelée Cristallerie Royale de Champagne est connue dans le monde entier.

Une histoire séculaire

La verrerie est créée en 1666 par Jean-Baptiste Mazzolay, un maître verrier vénitien ayant reçu l’autorisation royale d’ouvrir une verrerie dans le département actuel de l’Aube. Les bâtiments appartiennent alors à l’abbaye cistercienne de Clairvaux. La proximité avec les matières premières nécessaires à la réalisation d’un verre d’une grande pureté facilite l’implantation de la cristallerie. La manufacture obtient des privilèges royaux et fournit la Cour en objets courants jusqu’en 1727.

 

La manufacture de Bayel reçoit l’exclusivité de production sur une zone située entre Chaumont et Paris. À partir de 1853, la production alors florissante de la verrerie, s’amoindrit. Un seul maître-verrier exerce à Bayel. Le rachat de la verrerie par Alexis Marquot en 1854 lui donne un second souffle. La construction d’un chemin de fer qui permet d’acheminer les objets produits plus facilement participe à ce renouveau.

 

Au milieu des années 50, la verrerie devient peu à peu cristallerie. En 1966, le travail du verre est complètement délaissé au profit de celui du cristal. Dans les années 70, les équipes de la cristallerie comptent plus de 600 employés. La cristallerie ferme ses portes en 2016. Un musée permet aujourd’hui de découvrir l’histoire de ce lieu et les productions majeures de ce fleuron de l’industrie verrière.

Verrerie de Bayel 1900

Les spécificités des verreries de Bayel

Les verreries de Bayel ont de tout temps été reconnues pour leurs savoir-faire et leur maîtrise technique sans égal. Les artisans de Bayel travaillent notamment le verre à chaud et excellent dans le soufflage. Le maître-verrier cueille le verre en fusion au bout de sa canne et le travaille au sein d’un creuset. Puis en fonction de la technique choisie, le verre à façonner est soufflé-tourné à la bouche, soufflé et fixé à l’air comprimé ou pressé dans un moule. Des tailleurs, graveurs et décorateurs œuvrent également au sein de la manufacture.

 

La proportion importante de plomb utilisée pour la fabrication du cristal, 27%, permet de produire un matériau d’une grande pureté éclatante. De même, la qualité des décors produits participe à la renommée des verreries de Bayel.

Les signatures des verreries de Bayel

5 Verres à Pied Bayel de la Cristallerie Royale Champagne

En fonction de l’époque de fabrication, les signatures associées aux verreries de Bayel permettent l’attribution d’objets à leur production.

 

  • Dans les années 20 et jusqu’en 1925, la marque « FAINS » fait son apparition sur les verreries produites à Bayel. Les variantes « Fains » ou « MARQUOT FAINS » ont également été observées.
  • Vers 1925, les étiquettes portent la mention « BAYEL FRANCE » et pour les productions à partir de 1926, certaines estampilles sont inscrites « BAYEL FAINS FRANCE » ou plus simplement « BF » pour Bayel Fains.
  • Dans les années 1930, l’inscription « BAYEL * FAINS France » apparaît sur les étiquettes. Les objets produits par Marquot, sont marqués de la mention « FABRIQUÉ EN FRANCE PAR MVB ». Jusque dans les années 1950, « FAINS DÉPOSÉ » est inscrit sur certaines productions.
  • L’entreprise dépose la marque SAV correspondant à la Société Artistique de Verrerie le 7 mars 1931. Les produits sont ensuite étiquetés « SAV France » ou « SAV ». D’autres mentions comme « Mazolay » ou « Bayel » sont employées dans les années 1930.
  • Dans les années 1950, « CRISTALLERIES DE CHAMPAGNE FRANCE », « Royale de Champagne », « ROYALES DE CHAMPAGNE 1866 HAND MADE CRYSTAL FRANCE » ou « CRISTALLERIES DE Bayel CRISTAL FRANCE » sont exploitées.
  • Dans les années 1960 et 1970, les marques « Bayel Cristal » et « Bayel FRANCE 1666 Cristal » sont apposées sur les productions.
  • Dans les années 2000, avant la fermeture, l’entreprise emploie la marque « CRISTALLERIE ROYALE DE CHAMPAGNE BAYEL 1678 ».

 

Les verreries ont ainsi toujours fait référence à leur histoire au travers de leurs signatures.

Il peut parfois être compliqué de savoir si un vase ou un verre vient des verreries de Bayel. C’est pourquoi vous pouvez nous contacter en cas de doute. Ainsi, vous connaîtrez la valeur de votre objet afin de le vendre au bon prix. Vous êtes également les bienvenues dans notre boutique spécialisée dans la verrerie. En effet, nous vous invitons à découvrir nos pièces des verreries de Bayel ainsi que celles d’autres grands créateurs.