Signature Louis Comfort Tiffany - Antiquaires La Maison de Cristal
54741
page-template,page-template-full_width,page-template-full_width-php,page,page-id-54741,page-child,parent-pageid-53365,ajax_fade,page_not_loaded,,select-theme-ver-2.5,smooth_scroll,wpb-js-composer js-comp-ver-5.5.4,vc_responsive
 

Signature Louis Comfort Tiffany

Fils de Charles Lewis Tiffany, le fondateur de la célèbre marque Tiffany & Co, Louis Comfort Tiffany a marqué l’histoire du verre. LCT, comme il était surnommé, s’inspirait de la nature et du monde environnant pour fabriquer ses créations. Créations au signatures unique de par leur style. Il créait ainsi des lampes ou des fenêtres en verre teinté aux thèmes et motifs décoratifs organiques. Adepte du mouvement artistique se rattachant à l’art nouveau, les pièces de verre de Louis Comfort Tiffany possèdent une renommée mondiale et sont très recherchées.

Histoire de Louis Comfort Tiffany

Né en 1848, Louis Comfort Tiffany connaît une carrière florissante. Après des études à l’université, il découvre le travail du verre en 1872 et travaille pour différents verriers entre l875 et 1878. Ce n’est qu’en 1885 qu’il crée sa propre entreprise et travaille sur la création de verre opalin ; un verre laiteux, coloré grâce à l’utilisation d’oxydes métalliques. Ce type de verre est écarté par de nombreux artistes verriers qui privilégient le travail du verre teinté ‘translucide’. Son principal concurrent pour la réalisation de verre opalescent est John La Farge, grand spécialiste des vitraux.

En 1893, le verre Favrile est introduit sur le marché par son entreprise. Il s’agit d’une technique nouvelle pour fabriquer de nombreux objets en verre. Du latin, faber « artisan », le verre favrile est irisé comme les vases antiques retrouvés au début du XXe siècle aux environs de Naples. Développé en parallèle de l’introduction à grande échelle de l’éclairage électrique, Louis Comfort Tiffany utilise ce verre pour créer des abat-jours et des vitraux. Il signe alors ses œuvres « L.C. Tiffany » ou « L.C.T ».

En 1889, Louis Comfort Tiffany se rend à Paris pour l’Exposition Universelle où il découvre les œuvres d’Émile Gallé, principal artisan de l’Art nouveau en France. Cette rencontre aura une influence majeure sur le reste de son œuvre.

Il crée de nombreux objets commercialisés au travers de diverses entreprises jusque dans les années 1920 puis se retire peu à peu des affaires, tout en ayant marqué de manière durable l’Art nouveau et la production du verre. Il meurt en 1933 à New-York.

lampe Louis Confort Tiffany

Le verre favrile

Verre opalescent ou irisé auquel l’artiste donne des formes fluides et originales, il peut être combiné à des alliages pour lui donner l’aspect du bronze ou d’autres métaux. Les objets en verre favrile connurent une immense notoriété depuis son invention jusqu’au années 1915, assurant ainsi la notoriété mondiale de Louis Comfort Tiffany. L’engouement pour ce type de verre a été très marqué en Europe centrale. Depuis les années 1960, on assiste à un renouveau d’intérêt pour les objets réalisés en verre favrile.

Réalisation de rideaux de cristal par Louis COnffort Tiffany

Réalisations majeures

Peintre, décorateur et designer, Louis Comfort Tiffany, artiste pluridisciplinaire, lègue une œuvre vaste et diversifiée.

Il reçoit notamment une commande du président américain de l’époque Chester A. Arthur, pour réaliser les panneaux de verres teintés qui ornent le hall de réception de la Maison Blanche. En 1893, la réalisation de la chapelle de l’exposition internationale de Chicago lui est confiée. La même année, il conçoit l’autel de la cathédrale Saint-Jean-le-Théologien de New-York. En 1911, il fabrique l’une de ses conceptions majeures, un rideau de mosaïque de cristal pour le musée des Beaux-Arts de Mexico.

Le vase en verre favrile réalisé en 1906 est un objet emblématique de sa production. Il a également conçu le design de nombreux bijoux pour Tiffany & Co, comme le pendentif réalisé en opaline, saphir et émaux aujourd’hui conservé au musée Charles Hosmer Morse.

Utilisée pour authentifier les pièces en provenance de la cristallerie de Baccarat, la signature est apposée sur tous les objets issus de cette manufacture.

Comment identifier un objet signé Louis Comfort Tiffany ?

Abat jour Louis Confort Tiffany

Les créations les plus connues de Louis Comfort Tiffany sont les lampes à décor floral. L’apposition de la signature « L.C Tiffany » permet de reconnaître la main du maître. L’analyse des formes organiques et l’inspiration naturaliste de la réalisation permet également de proposer une attribution. Enfin, les techniques et matériaux utilisés sont un bon indicateur de l’authenticité d’un objet Louis Comfort Tiffany. Pour ses réalisations en vitrail par exemple, il enveloppait le contour de chaque morceau de verre dans une feuille de cuivre.

Pour en savoir plus sur des objets que vous pensez être de Louis Comfort Tiffany, n’hésitez pas à nous contacter. Notre expertise en verrerie et en cristal vous permettra de connaître précisément la nature de vos objets.

Si vous avez un doute concernant l’origine de votre objet, contactez nous ! Nous mettrons en oeuvre l’ensemble de nos connaissances pour en définir les caractéristique et sa valeur sur le marché. Nos estimations se font en fonction de l’époque de l’objet et de son état et de son authenticité.

Abat jour et lampe Louis Confort Tiffany

Autres Guides Signatures